Seoraksan 설악산

Seoraksan en photos

Présentation de Seoraksan

Située dans la province du Gangwon, Seoraksan c’est d’abord une montagne. La plus haute montagne de la chaine montagneuse Taebaek, avec le pic Daechongbong qui culmine à plus de 1700 mètres d’altitude. C’est la troisième plus haute montagne de la Corée du Sud, après le volcan Hallasan à Jeju et Jirisan dans le Sud du pays. Seoraksan offre de nombreux chemin de randonnée pour découvrir ses magnifiques paysages quel que soit la saison.Seoraksan c’est aussi un parc, le parc National de Seoraksan qui qui s’étend sur 4 villes et comtés pour une superficie supérieure à 160 kilomètres carrés. C’est la première zone Sud-coréenne à être désignée parc national, en 1970. Dans les années 80, ce parc sera inscrit à l’UNESCO comme site de protection de la biosphère. Il abrite de nombreuses plantes et animaux y compris un certain nombre de plantes rares. En plus de la montagne Seoraksan, le parc englobe aussi plusieurs autres collines et petites montagnes.Seoraksan abrite aussi quelques sites culturels comme les temples bouddhistes Baekdamsa et Sinheungsa. Ces 2 temples ont certes un intérêt historique mais ils se situent aussi dans de magnifiques paysages. Le temple Baekdamsa a été fondé sous la dynastie Silla et il est aussi connu comme le temple aux 100 bassins en référence aux 100 bassins naturels qui seraient près du temple. Le temple principal de l’ordre Jogye, Sinheungsa, aurait été lui construit en 653 et il abrite une statue de bouddha en bronze de plus de 14 mètres.Autre endroit pittoresque à découvrir au sein du parc National de Seoraksan : la grotte Geumganggul. Creusée dans la montagne Seoraksan à 600 mètres d’altitude, cette grotte de 23 mètres carrés était autrefois utilisée comme lieu de culte. Elle abrite d’ailleurs un bouddha assis en pierre et faïence. Mais la magnifique vue que vous pourrez avoir depuis l’entrée de cette grotte n’est pas sans peine : un chemin montant de presque 4 kilomètres constitué de quelques ponts, d’escaliers en bétons et de pentes raides…

Quand partir à Seokraksan ?

Quel que soit la saison, Seoraksan change de couleurs et offre des particularités naturelles à découvrir : une variété de fleurs colorées au printemps, des cours d’eau clair rafraîchissants en été, des feuillages d’automne vibrants, un paysage enneigé l’hiver… toutes les saisons ont leurs particularités mais la randonnée à Seoraksan est un plaisir toute l’année.

Où dormir à Seoraksan ?

Loger dans un bon hôtel constitue un des prémices de vacances réussies. En effet, un bon hébergement peut rendre vos vacances encore plus exceptionnelles… comme un mauvais peut gâcher un séjour.Si vous allez à Seoraksan pour la randonnée, vous pourrez trouver des sites de camping ou des refuges. Sinon les villes, notamment Sokcho offrent des possibilités de logement allant jusqu’à un hotel 5 étoiles.

Seoraksan 설악산 : nos destinations et visites